EHPA’DANSE, l’initiative qui fait danser les EHPAD 

EHPA’DANSE c’est un concours de danse entièrement digital, lancé par la Fédération Française de Danse. Il a pris place de décembre 2020 à début mars 2021 et il s’adressait aux résidents d’EHPAD. Retour sur l’initiative qui a remis joie de vivre, musique et bonne humeur dans le cœur de nos aînés.

Chystelle Carré, membre du comité de direction de la Fédération Française de Danse et organisatrice de l’événement, nous en dit plus sur le projet. 

Présentez vous en quelques mots ? 

Je m’appelle Chrystelle Carré, j’habite dans les Hauts de France et j’y enseigne les danses de société (danse de salon en couple) depuis une vingtaine d’années. Je suis aussi formatrice pour la FFD, je forme notamment des animateurs toutes danses confondues et d’autres animateurs dans ma propre technique de danse de société.

Qu’est ce que le projet EHPA’DANSE et comment est-il né ? 

EHPA’DANSE est un projet de danse digital ouvert aux résidents d’EHPAD valides ou à mobilité réduite. Le concours se divise en deux épreuves. Dans un premier temps, le concours de danse pour les personnes valides. Ils avaient un minimum de 30 secondes pour réaliser en couple avec le ou la partenaire de leur choix, un tango, un paso doble ou encore une valse sur une musique donnée. Quant aux personnes voulant participer seules, elles ont eu le droit à la même quantité de temps pour réaliser cette fois-ci, un twist sur une musique imposée également. En ce qui concerne les personnes à mobilité réduite, elles ont eu l’opportunité de participer à l’élaboration d’un clip vidéo dans lequel il leur a été demandé d’effectuer des mouvements de “HandJive” avec les mains, ainsi que quelques mouvements de pieds. 

Le projet est né en pleine période de confinement car nous n’avions plus la possibilité d’exprimer notre savoir-faire et notre discipline de manière normale. Le directeur technique national a donc eu l’idée d’organiser quelque chose au niveau des EHPAD. Depuis quelques semaines, avec le confinement nous organisions des évènements sur les réseaux sociaux, comme des championnats par exemple. Nous avons eu envie de lancer un projet qui permette à chaque personne de danser, même les personnes âgées.

Quelle a été la réponse des établissements ? et des participants ?

Le projet a été très bien accueilli par les établissements. J’étais moi même déjà bénévole dans un EHPAD, et je me suis rendue compte que, lorsqu’il n’y avait pas de cas Covid, les résidents continuaient de faire de l’exercice, malgré le confinement. Notre projet donnait aux résidents un objectif à remplir en musique et a donc été perçu avec beaucoup de plaisir. Nous avons vu beaucoup de créativité, de décors, de mises en scène et de déguisements, c’était vraiment chouette. 

Comment souhaitez vous faire évoluer le projet dans les années à venir ? 

Nous voulons évidemment le pérenniser chaque année, dans l’idéal peut-être deux fois par an : une fois l’hiver et une fois l’été. Nous voudrions aussi y ajouter des thèmes différents chaque année.

Une performance qui vous a touchée ? 

Il y en a plusieurs qui m’ont beaucoup touchées mais je pense à une vidéo en particulier. C’était celle d’une dame qui dansait le twist en solo et qui avait un regard amusé et espiègle, qui m’a énormément émue. Le clip des personnes à mobilité réduite que nous sommes en train de réaliser, est également très touchant, il sera disponible mi avril sur les pages Facebook et YouTube de la FFD.

Retrouvez les clips des gagnants de danse en couple et solo sur les pages Facebook de la Fédération Française de Danse.

Thèmes : confinement Ehpad

Ces articles peuvent également vous intéresser