Les services d’aide à domicile #ABoutdeSouffle

Les services d’aide à domicile sont en train d’étouffer. C’est le cri de détresse qu’a lancé l’UNA (Union Nationale de l’Aide, des Soins et des Services aux Domiciles) 47 avec le mouvement #Aboutdesouffle.

Edouard Delorme, président de l’UNA 47, a dénoncé la fatigue grandissante des salariés, l’augmentation des accidents de travail et a appelé à une mobilisation des professionnels le 8 octobre dernier.

Des salaires revalorisés

Dans un contexte où la domiciliation est encouragée par les politiques publiques, les établissements et de plus en plus sollicitée par les patients, il est nécessaire que l’Etat investisse dans le secteur de l’aide à domicile.

Pour le président de l’UNA, la priorité doit être portée sur la revalorisation des salaires et sur l’attractivité des métiers du grand âge et de l’autonomie.

Une journée de mobilisation

Les fédérations et associations AD-PA, Fédésap (Fédération Française des Services à la Personne et de Proximité) et l’UNA ont donc interpellé le gouvernement sur la non prise en compte des services d’aide à domicile dans le PLFSS 2020.

Salariés et employeurs se sont mobilisés le 8 octobre dernier pour sensibiliser l’Etat à leurs conditions. Manque de moyens et de personnes formées, salaires trop bas, demande grandissante… les professionnels n’arrivent plus à faire face.

Sur les réseaux sociaux, les revendications des professionnels du secteur s’expriment à travers le hashtag #ABoutDeSouffle :

Ces articles peuvent également vous intéresser