Accompagner vers des solutions durables et adaptées : zoom sur le métier d’assistant·e social·e

L’assistant·e de service social ou assistant·e social·e intervient auprès de personnes en difficulté. Composé à 95% de femmes, zoom sur ce métier où l’adaptation, l’écoute et la recherche de solutions concrètes font partie du quotidien.

Missions

Problématiques économiques, sociales, familiales, scolaires… le champ d’actions de l’assistant·e social·e est très varié. Il/elle peut intervenir auprès de publics de tous âges, comme des enfants placés en famille d’accueil, des adultes en situation de précarité ou encore des personnes âgées pour du maintien à domicile par exemple.

Son rôle principal est d’informer, d’accompagner et de faire valoir les droits des personnes en difficulté. Il/elle évalue la situation et aide ces personnes à trouver des réponses à leurs problématiques, en prenant en compte leur environnement personnel. L’assistant·e social·e est un véritable point de repère et travaille en étroite collaboration avec l’ensemble de l’écosystème de la personne suivie (soignants, instances juridiques, services administratifs, travailleurs sociaux, sphère privée et familiale…).

Pour pouvoir accompagner au mieux ces personnes, l’assistant·e social·e doit être au fait des nouvelles réglementations et procédures, bien connaître les institutions ainsi que les différentes démarches administratives.

Qualités requises

Parmi les qualités requises pour exercer le métier d’assistant·e social·e, l’empathie, l’écoute et l’observation sont primordiales. Il est également important de ne pas être dans le jugement, de savoir s’adapter et d’avoir la capacité de prendre du recul face à certaines situations. Enfin, être organisé·e savoir définir ses priorités permet gérer au mieux les imprévus.

Formation

Pour devenir assistant·e social·e, il faut obtenir le Diplôme d’État d’Assistant de Service Social (DEASS). La formation s’effectue en 3 ans (reconnue bac +3) et est accessible après le bac directement sur Parcoursup.

Ce métier est également accessible aux non bacheliers titulaires d’un Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires (DAEU).

Salaire

Le salaire moyen débutant d’un·e assistant·e social·e est de 1500€ net.

Evolutions possibles

Tout au long de sa carrière, avec des formations complémentaires, un·e assistant·e social·e peut évoluer vers des postes d’encadrement (chef de service, ressources humaines, directeur d’établissement, conseiller technique, responsable de circonscription ou d’unité territoriale…).

Découvrez le témoignage de Véronique, assistante sociale à l’Aide à l’Enfance en cliquant ici

Ces articles peuvent également vous intéresser