Le CNCPH invite à transformer l’offre d’accompagnement des personnes handicapées dans l’emploi

capture-decran-2016-12-02-a-16-10-06Publié le 14.01.2019 par Charles Deyrieux
Article Hospimedia

Le CNCPH propose six grands axes de travail pour l’accès et le maintien en emploi des personnes en situation de handicap. Entre le constat d’une vision encore trop négative et restrictive du handicap et des ressources trop peu visibles et accessibles, une transformation de l’offre de services et des outils est proposée.

Dans une contribution du 28 septembre mis en ligne en ce début janvier, le Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) émet six recommandations prioritaires pour l’accompagnement vers et dans l’emploi des personnes en situation de handicap. Un changement dans l’offre de services et son accès est à opérer pour mieux répondre aux besoins qui évoluent, c’est la conclusion de la sixième proposition. La sécurisation, l’accessibilité, la simplification et la continuité des parcours ne peuvent être assurés qu’en luttant contre les stéréotypes et les préjugés, en créant une cohérence de parcours entre tous les aspects de la vie, une offre coordonnée et décloisonnée dans les territoires et en favorisant l’innovation et l’expérimentation. Ces propositions s’adressent aussi bien aux personnes accompagnées ou susceptibles de l’être qu’aux employeurs et aux professionnels de l’accompagnement.

Sensibiliser et donner de la visibilité aux aides et dispositifs

Le CNCPH propose en premier lieu de rendre l’offre de services « lisible et aisément accessible pour tous« , à commencer par la mise à disposition d’une information claire, lisible, fiable et accessible sur les droits, mesures, services et dispositifs pour l’accompagnement vers et dans l’emploi. Le conseil constate que les personnes handicapées hésitent souvent à faire évoluer leur situation professionnelle du fait de l’équilibre fragile entre leurs revenus et les prestations sociales, allocations, aides et compensations, accessibles uniquement sous certaines conditions.

« Un simulateur permettrait aux personnes en situation de handicap concernées de se projeter dans l’emploi, dans leurs choix et leurs aspirations en leur donnant les moyens de sécuriser la prévisibilité de leurs ressources. »
Extrait de la contribution du CNCPH

Les transitions entre milieux protégé, adapté et ordinaire sont alors freinées, c’est pourquoi « un simulateur permettrait aux personnes en situation de handicap concernées de se projeter dans l’emploi, dans leurs choix et leurs aspirations en leur donnant les moyens de sécuriser la prévisibilité de leurs ressources« . En bout de chaîne, il est jugé essentiel que les employeurs soient informés et sensibilisés à la question du handicap pour l’accueillir au mieux au sein des équipes de travail. Une fois l’embauche ou le maintien en emploi abouti, la pérennisation de l’activité des personnes est visée avec des actions de lutte contre la désinsertion professionnelle, incluant l’ensemble du collectif de travail pour qu’aucun facteur matériel ou humain ne puisse être un obstacle à la poursuite des parcours de chacun.

Une fois que chacun sait qu’il peut intégrer le travail choisi et accueillir les compétences, il est recommandé de « simplifier l’accès aux droits et à l’offre de services d’accompagnement vers et dans l’emploi« . Ainsi, quel que soit le handicap, « tous les bénéficiaires de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés (BOETH) doivent avoir les mêmes droits en termes d’accès à l’orientation, à l’insertion, à la formation, aux mesures d’accompagnement, aux aides à l’emploi, aux mesures de soutien à l’emploi » pour assurer une égalité de traitement.

Renforcer les réseaux de compétences d’accompagnement

Le recrutement et le maintien en emploi sont les deux axes devant être renforcés pour assurer des parcours avec une continuité et une cohérence avec le projet des personnes handicapées. C’est pourquoi, à l’image du service d’animation du réseau renforcement accompagnement handicap (Sarrah) mis en œuvre par Pôle emploi (lire notre article), le CNCPH conseille de renforcer les réseaux pour une meilleure information et préparation des candidats et travailleurs en poste, ainsi que des employeurs. La simplification des démarches de recrutement et d’adaptation de poste impliquant des aménagements, compensations ou aides techniques est également encouragée.

Liens et documents associés

Contactez-nous 03 20 16 38 68 Envoyer un email Découvrir nos solutions
Simplifiez la gestion de vos remplacements Découvrez Teamsquare