Favoriser les échanges par l’activité : zoom sur le métier d’animateur socioculturel

La saison estivale bat son plein et, dans le respect des gestes barrières, les animateurs retrouvent leur activité, mise entre parenthèses durant le confinement pour la plupart.

Quelles sont les missions d’un animateur socioculturel ? Comment se former et où exercer ? Zoom sur ce métier, souvent réduit à l’animation en centre de loisirs.

Quelles sont les missions de l’animateur socioculturel ?

L’objectif principal de l’animateur socioculturel est de favoriser l’intégration de personnes par l’activité et veiller à une bonne cohésion de groupe. Il crée, propose et met en oeuvre des activités diverses et adaptées au public auprès duquel il intervient (ateliers créatifs ou sportifs, mise en place de projets, jeux en plein air, sorties culturelles…).

L’animateur socioculturel peut, en effet, travailler auprès d’enfants, d’adolescents mais aussi des adultes en difficulté et des personnes âgées. Centres de loisirs, centres socioculturels, villages vacances, foyers de jeunes, MJC (maisons des jeunes et de la culture), maisons de retraite… son champs d’intervention est très large.

Il peut également effectuer des missions de prévention, autour de la délinquance par exemple.

Avoir une bonne écoute afin de créer une relation de confiance, savoir s’adapter, être dynamique et force de proposition sont des qualités indispensables pour exercer ce métier.

Comment devenir animateur socioculturel ?

Plusieurs diplômes sont possibles pour devenir animateur socioculturel :

  • Niveau BEP :
    Brevet d’Aptitude Professionnelle d’Assistant Animateur Technicien (BAPAAT)
  • Niveau BAC :
    Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport (BPJEPS)
  • Niveau BAC + 2 :
    DUT Carrières sociales option Animation Socioculturelle (AS) ou Gestion Urbaine (GU).
    DEUST animation et gestion des activités sportives et culturelles.
    Diplôme d’Etat de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport spécialité animation socio-éducative ou culturelle (DEJEPS).
  • Niveau BAC +3 à BAC +5 :
    Licences professionnelles et masters professionnels spécialisés (ex : “Coordination de projet d’animation et de développement social et socioculturel” à Rennes, “Développement social et socioculturel local” à Paris, “Métiers de l’animation sociale, socio-éducative et socioculturelle” à Montpellier…-)

 

Pour vous aider à rédiger votre CV et lettre de motivation, vous pouvez retrouver nos modèles en cliquant ici

Ces articles peuvent également vous intéresser