Faciliter l’insertion et l’autonomie : zoom sur le métier d’éducateur spécialisé

On dénombre environ 65 000 éducateurs spécialisés en France dans le secteur public, dont plus d’un quart exerce en Ile-de-France.1 En quoi consiste ce métier ? Quelles sont les qualités requises pour l’exercer ?

Quelles sont les missions de l’éducateur spécialisé ?

L’éducateur spécialisé intervient auprès de personnes présentant des difficultés d’intégration en milieu ordinaire, comme des enfants et jeunes en situation de handicap physique, psychique ou mental, ou avec des troubles du comportement ou encore des difficultés d’insertion.

Il intervient majoritairement dans des établissements sociaux et foyers, en externat ou internat, pour accompagner les jeunes au quotidien. Sur le terrain, au plus proche des personnes en difficulté, l’éducateur spécialisé les aide à mieux communiquer, à retrouver confiance en elles et les accompagne vers l’autonomie et la sociabilisation. Il peut aussi les aider à faire valoir leurs droits.

Véritable médiateur entre l’enfant et son écosystème, il travaille en étroite collaboration avec l’ensemble des professionnels de santé et administratifs, tels que les psychologues, assistantes sociales ou encore enseignants.

L’éducateur spécialisé peut également intervenir auprès d’adultes en difficulté d’insertion dans la société, comme des personnes sortant de prison ou sans domicile fixe, ou dans des centres hospitaliers, notamment dans les services psychiatriques. Certains éducateurs effectuent aussi des missions de prévention, auprès de personnes touchées par la délinquance par exemple.

Enfin, l’éducateur spécialisé peut être amené à travailler à domicile pour un suivi lors d’un placement par exemple ou pour intervenir auprès de personnes en situation de handicap.

Quelles sont les qualités requises ?

Pour être éducateur spécialisé, il faut avoir une grande capacité d’écoute, être empathique et aimer travailler en équipe. Pour faire face à des situations parfois difficiles, il est nécessaire d’avoir une bonne résistance au stress, une capacité à prendre du recul et un solide équilibre personnel.

Quelle est la formation pour devenir éducateur spécialisé ?

Pour être devenir éducateur spécialisé, il faut obtenir le Diplôme d’Etat d’éducateur spécialisé. L’inscription se fait directement sur Parcoursup et la sélection des candidats sur dossier et entretien.

Quel est le salaire d’un éducateur spécialisé ?

Le salaire de l’éducateur spécialisé diffère selon le secteur, privé ou public. Un éducateur débutant gagne environ 1 626 € brut par mois dans la fonction publique territoriale et 1 790 € pour le secteur public (source : le CIDJ (Centre d’Information et de Documentation Jeunesse))

Quelles sont les possibilités d’évolution ?

Avec des formations complémentaires, un éducateur spécialisé peut évoluer vers des postes de conseiller conjugal et familial, chef de service, délégué à la tutelle, conseiller technique ou même directeur d’établissement social.

Découvrez le portrait d’Alexandre, éducateur spécialisé au sein du service SESSAD d’un ITEP

1 Fiche « Educateur spécialisé » – Oriane info

Ces articles peuvent également vous intéresser