Comprendre le Congé Individuel de Formation (CIF)

Le Congé Individuel de Formation (CIF) permet au salarié de s’absenter temporairement de son poste afin de suivre une formation pour préparer un examen ou évoluer professionnellement.
Il s’agit d’une démarche personnelle de la part du salarié, indépendamment des formations prévues par l’entreprise.

Qui est concerné par le CIF ?

Pour bénéficier du CIF, vous devez être salarié du privé en CDI depuis deux ans (dont une année dans l’entreprise actuelle) ou justifier de 24 mois d’activité en CDD durant les cinq dernières années ‘dont quatre mois au cours de la dernière année).

Si vous avez moins de 26 ans au moment du dépôt du dossier, vous devez justifier de 12 mois d’activité dans le privé au cours de cinq dernières années (dont quatre mois en CDD au cours de la dernière année).

Combien de temps dure un CIF ?

La durée maximum du CIF est d’un an à temps complet ou 1 200 heures à temps partiel. Il peut s’étendre sur trois ans. une fois la formation terminée, la salarié réintègre le poste qu’il occupait avant la formation.

Comment financer le CIF ?

Le CIF est financé par l’un des organismes de l’État. Il s’agit du FONGECIF de votre région (Fonds de Gestion du CIF) ou de l’OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agrée). Ces organismes sont alimentés par les entreprises d’au moins dix salariés.
Grâce à ses organismes, le salarié continue de percevoir entre 80 à 100% de sa rémunération durant sa formation ainsi que d’une prise en charge des frais engendrés par celle-ci.

Comment faire pour obtenir un CIF ?

Le salarié doit se renseigner auprès de l’organisme pour lequel son établissement verse sa contribution. Il doit également faire la demande de CIF par écrit à son employeur. Celle-ci doit préciser la durée de l’absence, l’intitulé de la formation, la date de début ainsi que l’organisme qui dispense la formation.
Si la salarié respecte les conditions ci-dessous, l’employeur ne peut pas s’y opposer. Cependant, l’employeur peut choisir de reporter la date de début du CIF s’il juge que congé nuit au bon fonctionnement de l’établissement. La durée maximale du report ne peut pas excéder neuf mois.

 

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Soyez le premier à noter cet article !)
Loading...

Ces articles peuvent également vous intéresser